[PDF] Download É De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts | by ☆ de, Thomas Quincey
Feb 21, 2019 - 18:37 PM By de, Thomas Quincey

Thomas de Quincey 1785 1859 fut un des crivains anglais les plus clbres de son temps L audience de son oeuvre dpassa de loin les frontires des les Britanniques et de son poque et l on sait qu il fut un modle tant pour Edgar Allan Po, Charles Baudelaire, Nikola Gogol ou Jorge Luis Borges que pour Hector Berlioz qui il inspira le thme de la Symphonie fantastique Auteur brillant, Quincey fut aussi un opiomane frntique durant toute sa vie et il a rendu compte de son addiction de manire dtaille dans Confessions d un mangeur d opium publi chez le mme diteur Ce livre est ce titre un document du plus grand intrt car c est la premire description en Europe des effets de cette drogue En plus de ce livre scandaleux pour son poque, Thomas de Quincey fut aussi l auteur du trs drangeant De l assassinat considr comme un des beaux arts, le premier ouvrage consacr, avec humour, ironie et une sympathie non dissimule, aux tueurs et aux meurtriers depuis Can jusqu aux plus connus du XIXe sicle Peu connu et quasiment tomb dans l oubli, ce livre mritait une nouvelle dition.
  • Title: De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts
  • Author: de, Thomas Quincey
  • ISBN:
  • Page: 308
  • Format: nombredepagesdelditionimprime

Comments

Gris-Bleu Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Gentil essai loufoque qui a certainement influencé la plupart des auteurs modernes de romans policiers. L'art n'est pas de ne pas se faire prendre, c'est de tuer avec élégance, panache et si possible des gens suffisamment connus pour qu'il y en ait du retentissement. Disons qu'aujourd'hui, la littérature policière — tout comme les assassins de la vraie vie — confondent beaux arts et boucherie.
Click to Replay
Thalie Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Il l'attendait depuis quelque temps : il l'a eu. Et a manifesté une certaine joie non feinte, donc je pense qu'il a apprécié ! Je ne peux rien dire de plus car je ne l'ai pas lu, il s'agirait d'une étude sur l'assassinat, la préparation et celui qui passe à l'acte. Je reviendrai quand je l'aurait lu après Lui !
Click to Replay
Zarak Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Oeuvre célèbre de Thomas de Quincey, "essai noir" où pour la première fois le meurtre est érigé au rang d'art plastique bref, cynisme et second degré au sommet pour une oeuvre délicieuse de bout en bout. Le ton est léger, enlevé, coulant, contagieux, bourré d'anecdotes (ah, les passages sur les philosophes, de Kant à Descartes) On croirait entendre la confession horriblement complaisante d'un gentilhomme diabolique qui s'exalte devant les assassinats comme devant des peintures.Le liv [...]
Click to Replay
JPV Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Un ouvrage pénible à lire qui n'apporte rien au lecteur. Inutile de perdre son temps, je suis très déçu, le titre était prometteur.
Click to Replay
Jérémy Marie Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Peut-être le titre le plus audacieux que j'ai rencontré dans la littérature. Un titre pareil ne pouvait qu'annoncer du divin ! Effectivement, la lecture s'avère délicieuse, et exploite au mieux des situations horribles où se conjuguent l'humour macabre, très macabre, et un cynisme jouissif.Mais en-deçà de cet "essai noir" - le premier de la littérature gothique -, s'agite une portée didactique pour le moins osée, préfigurant déjà toutes les études (inégales) psychologiques sur l [...]
Click to Replay
louga de montelimar Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Je suis surpris par les commentaires très élogieux sur ce livre, que pour ma part j'ai trouvé assez ennuyeux.La première partie ("de l'assassinat considéré comme l'un des beaux arts") est une fausse conférence nous invitant à considérer l'aspect esthétique de l'assassinat, avec quelques digressions amusantes sur les philosophes. La seconde partie, écrite bien plus tard, est un "mémoire supplémentaire", où l'auteur revient sur sa première "communication", en éclaircit quelques poi [...]
Click to Replay
Henri de Vincennes Feb 21, 2019 - 18:37 PM
Le lourd sujet de l'assassinat traité avec une légéreté et un raffinement dans les propos, qui ne saurait que trop vous tuer de rire.
Click to Replay

Leave a Comment

Name
Email
Your Comment
De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts By de, Thomas Quincey Thomas de Quincey 1785 1859 fut un des crivains anglais les plus clbres de son temps L audience de son oeuvre dpassa de loin les frontires des les Britanniques et de son poque et l on sait qu il fut un modle tant pour Edgar Allan Po, Charles Baudelaire, Nikola Gogol ou Jorge Luis Borges que pour Hector Berlioz qui il inspira le thme de la Symphonie fantastique Auteur brillant, Quincey fut aussi un opiomane frntique durant toute sa vie et il a rendu compte de son addiction de manire dtaille dans Confessions d un mangeur d opium publi chez le mme diteur Ce livre est ce titre un document du plus grand intrt car c est la premire description en Europe des effets de cette drogue En plus de ce livre scandaleux pour son poque, Thomas de Quincey fut aussi l auteur du trs drangeant De l assassinat considr comme un des beaux arts, le premier ouvrage consacr, avec humour, ironie et une sympathie non dissimule, aux tueurs et aux meurtriers depuis Can jusqu aux plus connus du XIXe sicle Peu connu et quasiment tomb dans l oubli, ce livre mritait une nouvelle dition.

Share this article...
  • [PDF] Download É De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts | by ☆ de, Thomas Quincey
    308 de, Thomas Quincey
  • thumbnail Title: [PDF] Download É De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts | by ☆ de, Thomas Quincey
    Posted by:de, Thomas Quincey
    Published :2018-08-08T18:37:51+00:00